EXPODISTRITO 2022 par El Atelier de Santi

  • par

EXPODISTRITO m’a invité de septembre à décembre 2022 à réaliser un parcours d’exposition de la collection de trompe-l’œil de l’Atelier de Santi. En collaboration avec la mairie de Bilbao, la collection de trompe-l’œil fera le tour de six quartiers de Bilbao grâce à ce programme d’exposition,
Centre municipal ABANDO du 1er au 23 septembre, BEGOÑA du 3 au 14 octobre, SAN FRANCISCO du 18 au 28 octobre, CASTAÑOS du 2 au 15 novembre, SAN IGNACIO-IBARREKOLANDA du 17 novembre au 20 décembre et SANTUTXU du 22 décembre au 11 janvier 2023.

 

Cette exposition me permet de revendiquer certains des Objectifs de développement durable (ODD), liés aux usages et coutumes de la vie quotidienne. Cette affirmation est récurrente dans mon blog, comme par exemple dans la publication « La etnología en los trampantojos de El Atelier de Santi » (L’ethnologie dans les trompe-l’œil de El Atelier de Santi).

La vie quotidienne ; de la campagne à la ville

Trompe l'oeil "L'armoire du muletier".

Trompe l’oeil « L’armoire du muletier ».

La durabilité et l’économie circulaire, très en vogue en ce moment, nous ramènent à la façon de travailler de nombreux artisans. Ainsi que le recyclage des matériaux et des ressources dans toute la mesure du possible. Dans le passé, il n’y a pas si longtemps, les matières premières étaient sélectionnées à l’avance et également classées en fonction de leur qualité et de leur utilisation prévue.. Il y a donc eu une certaine spécialisation également dans cet aspect de l’utilisation des matériaux. Toutes ces subtilités se perdent dans la production de masse. Dans de nombreux cas, un amalgame de la même matière première finit par être utilisé pour toutes sortes de catégories. Et ce, s’il n’est pas remplacé par un substitut qui permet une plus grande concurrence sur le prix de vente grâce à son utilisation dans la production.

Nature morte dans le trompe-l'oeil "Judias con chorizo" à Expodistrito

Nature morte dans le trompe-l’oeil « Judias con chorizo » à Expodistrito

Et ce n’est pas tant la fameuse autosuffisance du monde rural. C’est la consommation rationnelle, le commerce local et l’économie circulaire que je souhaite appeler de mes vœux avec cette exposition. Et cela est très important pour l’équilibre avec notre environnement, et cela se perd.. La surpopulation du monde urbain nous fait perdre la qualité de vie. Nous échangeons la tranquillité contre l’urgence, la liberté contre la sécurité, la proximité contre la commodité, etc. Beaucoup de changements au gré d’un intérêt qui, à long terme, ne nous est pas étranger.

Exposition hommage

« Les peintures en trompe-l’œil de la collection de El Atelier de Santi représentent des coins de la vie quotidienne que le passage du temps a occultés dans les ombres de la mémoire. Mais la lumière les ramène à la couleur, souffle de la réalité et de la vie, rendant ainsi hommage à la simplicité et à l’humilité des objets représentés.

Trompe l'oeil "El colmado"" dans Expodistrito

Trompe l’oeil « El colmado » » dans Expodistrito

À Expodistrict, l’exposition s’adresse particulièrement à ceux qui sont venus de la campagne à la ville. C’est un hommage au travail des hommes et des femmes de la campagne, à l’agriculture, aux petits commerces, à l’artisanat, à la vie et aux loisirs de l’époque.

Cet art vintage et rustique rappellera certainement de bons souvenirs et servira, je l’espère, d’encouragement et de justification à une vie rurale saine. »

Pour plus d’informations :

Ethnologie dans le trompe l’oeil de L’Atelier de Santi

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *