Dessins de la Renaissance à l’Atelier de Santi

Les dessins de la Renaissance qui m’inspirent à copier sont plutôt un motif d’observation. Comme lorsque j’avais l’habitude de regarder et plutôt d’observer les nuages dans mon enfance. Leur construction capricieuse, vaporeuse et changeante n’enlève rien à leur attrait et à leur suggestion. À la maîtrise de l’exécution des dessins de la Renaissance, il faut ajouter l’histoire de leur matériau, la technique, le support et le corrélat du sujet du dessin spécifique. Tout ceci contenu dans une surface de quelques centimètres carrés montre un univers très riche.

Copie du dessin de la Maternité de Michel-Ange, huile et graphite sur grès.

Copie du dessin de la Maternité de Michel-Ange, huile et graphite sur grès.

La copie

Mon admiration et mon identification avec les grands maîtres de la Renaissance sont la conséquence du fait que je me suis nourri de leur sève, que j’ai suivi leurs propositions esthétiques et que j’ai ainsi appris dans la pratique même du dessin et les dessins des maîtres. Car ces dessins de la Renaissance, apparemment plus humbles que leurs œuvres finies et que l’art définitif, sont l’essence, la matière et la base mère de l’art des grands maîtres de la Renaissance.

Les modèles dont je m’inspire sont des dessins très subtils. Les originaux ont été réalisés avec des techniques qui exigent une certaine virtuosité. Pierre noire, pointe sèche, pointe d’argent, etc. Je les ai reproduits en les combinant principalement avec du graphite et de l’huile. Et sur les surfaces très polies, comme les carreaux de céramique, le résultat est propre et clair.

Visage d'ange, croquis de Léonard et copie sur grès

Visage d’ange, croquis de Léonard et copie sur grès

Le choix du support des copies est dû à leur apparence. Car, contrairement au motif irrégulier et aléatoire des fonds offerts par ce support, la ligne du dessin de la Renaissance apparaît claire et cohérente.

Recyclage des tuiles et du grès

C’est pourquoi, afin d’utiliser les restes de tuiles et de grès, les modèles dont je me suis inspiré m’ont invité à utiliser ces supports spécifiques.

Tête de sainte Anne, esquisse de Léonard et copie sur le carrelage

Tête de sainte Anne, esquisse de Léonard et copie sur le carrelage

Dans certains cas, ils ont un aspect similaire à celui du vélin, le matériau sur lequel il était dessiné ou similaire à la surface des planches préparées à cet effet. Dans tous les cas, je cherche à ce que l’aspect ait une référence ou une relation avec le dessin particulier de la Renaissance. Par exemple, parce qu’il s’agit d’un dessin pour une sculpture en marbre, comme dans le cas de La Nuit de Michel-Ange, ou parce qu’il s’agit d’une esquisse liée à une peinture à fresque.

Copie du dessin de Rubens de La Nuit de Michel-Ange, sculpture du mausolée de Jules II.

Copie du dessin de Rubens de La Nuit de Michel-Ange, sculpture du mausolée de Jules II.

C’est également la raison pour laquelle ils se prêtent au défi et à l’habileté de dessiner à main levée, sans tracés ni pochoirs. Ce défi permet de s’identifier aux auteurs originaux, de s’identifier à leur pensée créative. Leur sensibilité et leur amour pour leur travail sont également évidents pour ceux d’entre nous qui les suivent, apprenant de la pratique réelle de leurs croquis et dessins.

Copie en grès de l'autoportrait de Léonard de Vinci

Copie en grès de l’autoportrait de Léonard de Vinci

Plus d’informations sur les esquisses….

Croquis idéal, projet idéal à L’Atelier de Santi

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.